Participation sur l’éclairage public durable

Participation sur l’éclairage public durable

Les Activacteurs: Indiville – Tree company – Levuur

Objectif

Identifier les possibilités et limites de la participation citoyenne, les méthodes de travail les plus prometteuses, les segments ouverts dans ce cas, leurs motivations et résistances par rapport à un éclairage public plus durable en Flandre. L’analyse des résultats, les conclusions et les objectifs stratégiques prioritaires formulés devaient être utilisables comme base pour le déploiement du contrat de services dans les villes et communes flamandes afin de contribuer à la réalisation des objectifs du Pacte des Bourgmestres 2020.

Approche et résultats

La première étape de ce projet a consisté en une étude de la littérature sur la participation citoyenne en Flandre et sur la relation avec le déploiement des politiques. L’étude de la littérature a déjà permis d’apporter une réponse à quelques-unes des questions de l’enquête et un certain input a également été rassemblé pour la rédaction de l’étude.

Le projet a travaillé avec une étude quantitative sur la participation citoyenne en Flandre auprès de la population flamande et des entreprises belges (N = 2.000 avec un mélange de citoyens et (de managers) d’entreprises). Au niveau du contenu, l’accent de l’étude reposait sur la position de la population par rapport à la participation citoyenne en général et par rapport à l’éclairage public durable dans le cadre de la participation citoyenne en particulier. Outre le cadre de participation citoyenne à partir de l’étude de la littérature, nous avons aussi eu recours dans l’étude au modèle 7E sur le changement de comportement que nous appliquons souvent dans le cadre de ces trajets.

Une étude qualitative à travers une research community a été utilisée pour approfondir et affiner les résultats.  Au lieu d’inviter « classiquement » un petit groupe de citoyens, nous avons travaillé avec une research community en ligne (plateforme en ligne) où plus de 200 citoyens participant à l’étude ont aussi pu participer au volet qualitatif.  Nous invitons donc les citoyens à réagir en ligne, à faire des suggestions, à émettre des idées sur un ensemble bien choisi de questions (à partir d’une étude documentaire et d’une étude quantitative) pour ainsi approfondir les connaissances.

Laisser un commentaire